Co-création : Aidez-nous à concevoir vos bottes de la rentrée

Édito

Entrepreneure /

Sophie Trem: "The good mood woman"

 

 

Elle incarne l’entrepreneuriat joyeux, ses yeux pétillent et il n’y a pas besoin d’attendre très longtemps lorsque vous la rencontrez avant que les rires ne fusent. La bonne humeur est en elle et elle en a fait son métier.

Ses comptes Instagram @theotherartofliving et @thegoogmoodclass, ce sont respectueusement quasiment 60K et 9K abonnés aux bonnes ondes et chez PLUME nous adorons ça !

Lors d’une journée sur le bassin d’Arcachon juste avant le confinement, Sophie Trem s’était prêtée pour PLUME au jeu d’un shooting entre filles.

Nous en avons profité pour lui poser quelques questions. Sophie a pris le temps du confinement pour y répondre. Vous allez découvrir ou redécouvrir une femme sincère et inspirante.

  

 

Si tu devais te décrire ...

Hello, je m'appelle Sophie, j'ai 39 1/2, 2 enfants, je suis la fondatrice du blog The Other art of living et de The Good Mood Class (TGMC)
J'habite à Paris et le weekend en Normandie ( en période de confinement full time ;) 

Peux-tu nous expliquer ce qu’est la GOOD MOOD CLASS? Où et comment as-tu trouvé cette idée?

La TGMC est un évènement pour apprendre à réactiver sa bonne humeur par le biais du corps et de l'esprit en 5 points clés.


À la base c'était juste l'anniversaire de mon blog il y a 3 ans, je voulais remercier mes lectrices de s'être déplaçées des 4 coins de la France, et je me suis dis que je voulais les remercier autrement : leur donner des trucs qu'elles pourraient garder en elles pour améliorer leur quotidien car si elles me suivent c'est qu'elles sont un peu comme moi, ancienne grosse stressée qui se soigne qui cherche toujours comment aller mieux!
Et à côté dans mon job d’avant, je m'occupais de la création d’un moteur de recherche. On me surnommait The Chief Good Mood Officer, donc on a appelé cet anniversaire The Good Mood Class, un peu sans le faire exprès et c'est resté!
Par la suite on a commencé à me proposer d'en faire ailleurs, on en a fait partout en France, ensuite en entreprise où j'ai adapté la méthode pour les employés!

 

 

Quelle est ta routine le matin?


Le matin, j'ai toujours un peu du mal à me lever car j'aurais tendance à me coucher un peu tard, même si je me suis beaucoup améliorée !
Donc le matin c’est un peu la course, j'emmène le petit à l'école, et je me mets au boulot juste après. Si je ne sors pas, je suis souvent en legging sweat très peu de maquillage, en revanche je me prépare tous les jours des infusions miel gingembre curcuma citron afin de booster mon système immunitaire. Une fois par semaine j'ai un cours de yoga avec mon prof particulier qui me suit depuis presque 3 ans, ou sinon je vais à la salle faire un peu de sport.
En général, la matinée passe très vite ; entre le boulot et parfois les déjeuners, j'essaye de faire un maximum de choses avant 18h, car quand les enfants sont là après c'est fini, avant je bossais beaucoup le soir quand ils se couchaient mais je ne le fais plus, ou très rarement, car je ne dormais vraiment pas assez, et surtout j'ai appris à « lâcher" ce qui n'est pas fait sera fait plus tard, priorité à la santé et au bien être :)

 

D’où tires-tu de cette routine?

J'ai beaucoup testé, j'avais du mal à trouver l'équilibre entre ma vie pro et perso, d'autant plus que je bosse souvent de chez moi si je ne suis pas chez le client. Donc j'ai du mettre en place une forme d'équilibre flexible qui me permette d'être efficace et réactive, après des mois, voir même des années, j'ai l'impression que ça commence à être pas mal ;p
Donc cette routine est liée à l'expérience, mais quoiqu'il arrive l'essentiel c'est de se sentir bien et surtout s'adapter car rien n'est jamais acquis, la preuve aujourd'hui avec le confinement et cette situation inédite, toutes les routines sont chamboulées et modifiées!

 

 

Aujourd’hui tu es une femme entrepreneur, peux-tu nous expliquer ce choix?

Je viens d'une famille d'entrepreneurs donc jeune j'avais déjà envie, mais une expérience qui ne se finit pas bien à 22 ans m'a fait changer d'avis et plutôt même traumatisée, du coup je m'étais persuadée que ce n’était pas pour moi. Mais avec le temps et l'expérience j'ai bien vu que j'étais beaucoup trop indépendante, j'avais l'impression de toujours tourner en rond en entreprise et surtout je me retrouvais toujours face aux mêmes schémas / profils qui ne me plaisaient pas. Je trouvais le milieu de l'entreprise trop rigide et surtout beaucoup trop de jeux d'égo plus que de bon sens, et ça j'avais clairement du mal. Ma première grosse remise en question a eu lieu il y a 7 ans où j'avais commencé à me mettre en free lance, mais je me suis faite embauchée par la boîte, mais il y a 3 ans j'ai ressenti le besoin de partir car le système ne me convenait vraiment plus et surtout j'avais envie de tenter l'aventure avec cette Good Mood Class naissante. Je me suis dit pour la première fois que j'étais prête, que je n'avais plus peur et qu'il était temps de se jeter à l'eau complètement!

 

Est-ce que le fait d’être entrepreneur t’impose une hygiène de vie particulière?

Oui plus que jamais , je ne dépends que de moi, je dois être en forme physique et mentale, donc j'optimise un max mon bien être, je cherche toujours comment m'améliorer ou comment je peux faire mieux!

 

Comment trouves-tu ton équilibre vie pro/vie perso?

Je travaille toujours beaucoup mieux. Mais clairement, comme je me pose cette question depuis très longtemps maintenant et que je conçois l'entrepreneuriat comme un marathon, je sais comme il est essentiel de ne pas s'essouffler, de récupérer et de faire des pauses régulièrement, et ça c'est assez nouveau, mais ça change la vie! C'est faire des pauses pour être en pleine forme et au top lorsqu'il faut tout donner, surtout qu'une partie de mon job comme les Good Mood Class demande pas mal d’énergie.

 

 

Et concrètement, ça donne quoi?

J'essaye d'alterner mes activités afin de ne jamais m'ennuyer, conseil / TGMC, et récemment j'ai démarré la vente en ligne donc j'imagine des produits . Je bosse de chez moi ou chez les clients, et de manière générale, j'ai besoin de beaucoup sortir et bouger, rencontrer des gens. Le soir, je sors quasiment jamais, et le weekend recharge de batteries en famille.

 

Ton plus gros kiff en tant qu’entrepreneuse?

La liberté! Pouvoir faire ce que je veux, gérer mon temps et être responsable de ma vie. Après cette liberté a un prix, j'en ai bien conscience!

 

Ton plus gros coup dur?

Au tout début de l’aventure, on m'avait prêté un super bureau au sein d'une agence de créa. Au bout de 6 mois, du jour au lendemain, j'ai du rendre le bureau, ça m'a beaucoup remué, mais beaucoup appris, et j'ai remarqué que les coups durs souvent peuvent se transformer en véritables points forts. Depuis je bosse de chez moi, j'ai un stock au sous sol, je ne perds plus de temps du tout pour les trajets, et surtout j'ai compris que rien n'était jamais acquis, et qu'il faut laisser toujours de la place à l'inattendu c'est ça la réalité!

 

 

Peux-tu nous dévoiler quelques projets à venir?

Là maintenant avec cette période de confinement, plus rien n'est sûr (hahaha).
Mais je travaille sur un projet depuis 2 ans et demi qui devrait bientôt voir le jour :) Mon rêve est de rendre les Goodmood class @work le plus accessibles à toutes les entreprises et bien sûr que les gens sachent qu'ils ont la possibilité de réactiver leur bonne humeur à tout instant, donc c'est un vaste programme !

 

Quel conseil donnerais-tu à une femme qui souhaiterait se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat?

Qu'elle s'écoute, et surtout que ça lui fasse plaisir, qu'elle s'amuse, sinon ça vaut pas le coup LOL

 

De manière plus légère, quel est ton rapport aux matières que tu portes? 

J'aime les matière naturelles car j'ai toujours eu la peau sensible, de l’eczéma, donc des matières qui ne grattent pas ;p

 

Un souvenir avec un vêtement en particulier?

Par période, j'ai des vêtement fétiches. Souvent, ils sont rattachés à de bons moments, de bons souvenirs, du coup je me sens bien avec ! Je porte souvent la même chose pendant les Good Mood Class, car je sens que j’ai besoin d'être pleinement bien pour pouvoir partager ce moment avec les gens, donc les vêtements font partis du bien être!

 

Ta pièce préférée dans la capsule PLUME?

La robe HEUREUSE bien évidemment :) 

 

Si PLUME voulait créer ta pièce fétiche, ce serait quoi?

En ce moment avec le beau temps qui arrive,  je dirais une belle veste 3/4 légère avec un imprimé du style de la robe HEUREUSE!

 

ET si la communauté de PLUME pouvait t’aider sur un projet? Tu imaginerais quoi ?

Partager les 5 points clés de la TGMC avec le monde entier!

 

Les 5 points clés de la TGMC

Notre posture

Elle joue un rôle important dans notre vie, car notre corps a besoin d'être bien ancré dans le sol. Il a également besoin de se tenir bien droit pour que tous nos organes fonctionnent correctement.

 

La respiration

Idem, le corps a besoin d'être bien oxygéné pour bien fonctionner. Il faut donc bien respirer car encore plus important que ce que nous mangeons ou ce que nous buvons, ce que nous respirons et comment nous respirons a un impact énorme sur notre vie.

 

Ici et maintenant

Pour être bien dans sa vie et envoyer de bonnes choses à l'univers, il faut vivre l'instant présent. Ne plus ressasser le passé, ne pas anticiper le futur.


Pensée positive

Cela parait évident, mais pour être heureux, il faut penser de manière positive. Cela veut dire même quand les difficultés arrivent ! Et pour cela, il faut savoir tourner le négatif en positif. Il y a toujours du bon à tirer des situations difficiles.

 

L’acceptation

"Let it be"  comme disaient les Beatles. Il faut accepter les choses telles qu'elles sont, les gens tels qu'ils sont, les malheurs qui surviennent dans notre vie... Car on peut changer les choses qui nous concernent mais il y a plein de choses sur lesquelles nous n'avons aucun contrôle. Alors autant les accepter pour se sentir mieux.

 

Pour prendre contact avec Sophie Trem, organiser une Good Mood Class, ou changer votre quotidien avec ses carnets, rendez-vous sur son site :

https://www.theotherartofliving.com/

 

Sophie porte tour à tour notre maille HOLISTIQUE, ainsi que la jupe SPLENDIDE et sa préférée la robe ethnique HEUREUSE.

Crédits photos : Camille Pouget et Céline Lescure Inquel

 

    TAGS : Entrepreneurefemme inspiranteportrait



    Vu récemment